Retour vers accueil
Liste des Grandes Courses Alpinisme
SNGM
Arête Kuffner au Mont Maudit par Benjamin Guigonnet

Arête Kuffner au Mont Maudit

Début juillet, les conditions en montagne sont excellentes, il fait beau et toutes les courses sont en neige. Il y en a même qui font encore le Mont Blanc à ski !

J'avais déjà réaliser cette course en 2005 encordé avec François Antichan lors d'un stage jeune du CAF de Nice encadré par Stéphane Benoist. Ce sont de super souvenir. 8 ans plus tard, c'est un grand plaisir pour moi de pouvoir refaire cette course en tant que guide.

 Moment magique en montagne, le soleil se lève. Au premier plan, les Aiguilles du Diable au Mt Blanc du Tacul.

Avec Guy nous décidons de profiter de ces supers conditions pour parcourir la classique mais magnifique Arête Kufner. Après une courte nuit au refuge Torino, nous entamons la marche en direction de la rimaye. Rien de mieux qu'une petite heure de marche pour se réveiller ! la nuit est étoilée et le regel est bon, parfait !

Seul problème, nous ne sommes pas les seuls à avoir eu la même idée...Nous choisissons donc de faire l'attaque classique qui même au bivouac de la fourche tandis que les autres cordées grimperont la variante d'attaque plus loin. Il y a de bonne marche dans le couloir, nous arrivons rapidement à la Fourche, une cordée finit de se préparer, on a raté le café de peu !

Arrivé au passage de l'Androsace, gendarme caractéristique de l'arête qu'il faut contourner, on rattrape plusieurs cordées. Du coup nous décidons de gravir l'Androsace au lieu de le contourner. Une fois au pied j'ai quelques doutes en mes capacités à le grimper à l'aide de mes 3 friends... C'est raide ! Heureusement que mon copain guide Fred Degoulet m'a dit que ça passait bien...

Première longueur de l'Androsace.

 

 C'est magnifique de grimper avec de telles couleurs.

 Quelle ambiance en seulement 60 m d'escalade !

 Arrivée au sommet de l'Androsace.

 Finalement le dièdre d'attaque se grimpe bien, puis une courte dalle nous amène à une terrasse. L1: 30m, 4, 1 piton.

La deuxième longueur est plus dure mais plus fournie en pitons. Un pas de 5 pour passer un petit surplomb suivie d'une petite renfougne. L2: 35m,5, 3/4 pitons.

Puis un rappel de 30m nous ramène sur l'arête. Nous avons gardé les crampons pour grimper et Guy super motivé a enchainé les 2 longueurs.

Nous avons beaucoup aimé cette variante qui complète bien la course.

 La suite de l'arête et le sommet du Mt Maudit à gauche.

 

 L'Androsace.

 L'Arête Kufner vu depuis l'épaule du Mt Maudit. Elle rejoint la Tour Ronde sur laquelle on aperçoit le couloir Gervasuti. L'Arête Kufner a été gravit pour la première fois en 1887 !

 Attention aux corniches !

 Sommet 4465m. A droite de Guy, les Grandes Jorasses 4208m.

 

 Techniquement abordable mais tout de même engagée. Il vaut mieux être bien acclimaté et entrainé physiquement

En résumé, une très belle course ! 

© grandes-courses-alpinisme.com 2005-2017
Alpinisme - Webmaster - Conception : Béatrice Cardinale
Téléphone : 04.93.13.93.34 / 06.07.58.61.82 - Conditions de vente
Email :
Valid XHTML 1.0!